Point de côté- Anne Percin

Publié le par Orchidee

Point de côté, ce truc qui fait mal juste là sous les côtes quand on court.

Notre héros , Pierre, court de plus en plus longtemps pour fuir.

Fuir sa vie qu'il ne supporte plus, fuir d'être celui dont rient les autres en classe, fuir de ne pas pourvoir exister dans sa maison, fuir ce dont il se sent coupable : la vie.

 

Ce  matin, avant de partir au boulot, ma mère m'a dit que "c'est en été qu'il faut prendre les grandes décisions qui motiveront la rentrée". Elle a comme ça des phrases toutes faites, lues dans un magazine, qu'elle souligne au Stabilo et qu'elle décalque sur la vie.

Je me suis déjà résolu à mourir, je ne sais pas si c'est motivant pour la rentrée...

 

Pierre court, ne mange plus et confie ses états d'âme dans un cahier.

Trois cahiers, trois chapitres qui dressent le tableau de la vie de Pierre  : ses angoisses, ses craintes ... puis enfin les raisons qui vont peut-être le pousser à changer de décision et à croire en la vie.

 

Qu'est ce que je fais dans cette classe, dans ce lycée, dans cette famille ? je ne sais pas répondre à ça.

 

Pierre l' adolescent qui deviendra adulte dans Bonheur Fantôme.

Une fois de plus les mots d'Anne Percin m'ont émue. Le malaise de Pierre est très bien décrit.

Les situations sont fortes.

Anne Percin se serre, comme dans Bonheur Fantôme, de la musique pour décrire , soutenir les états d'âme de son héros.

http://www.deezer.com/listen-2480593

Un très beau moment de lecture, troublant, poignant.

Anne Percin est mon coup de coeur lecture 2010.

 


 

D'autres avis

Les jardins d'Hélène "Point de côté est un roman violent, dur, touchant, émouvant, sensible, effrayant, troublant, mais c’est aussi une très belle histoire d’amour, une renaissance. "

Biblioblog " Il y a certains romans jeunesse qui vous touchent tant que vous en oubliez qu'ils ont été écrits pour un public adolescent. Point de côté fait partie de ces récits, mais à la fin de ma lecture, je me suis demandé comment les adolescents, justement, pouvaient accueillir cette histoire... Sensations paradoxales pour un roman dérangeant."

 

Joannic Arnoi "La perfection n’existe pas, mais Point de côté s’en rapproche, qui dit tant de choses en 147 pages à bride abattue. L’économie apparente de moyens cache une richesse contenue comme de l’air comprimé"

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Lectures

Commenter cet article

un chemin d'acceptation de soi 02/02/2011 10:57



Bonjour,


Autant j'ai aimé Point de côté, qui m'a parlé au coeur, qui m'a bouleversé en me parlant du mal-être de l'ado que j'étais. Autant j'ai trouvé
Bonheur fantôme ennuyeux à mourir.


Salutations...


 



Gwenaelle 21/10/2010 21:49



Ah tiens, Aifelle et Sylire poussent à la lecture de Bonheur Fantôme mais je lirais bien celui-ci avant pour découvrir l'enfance du personnage... Merci de l'info!



Orchidee 24/10/2010 16:55



@gwenaelle : peut-importe l'ordre dans lequel tu les lis , les deux sont très bien !



bzzz 30/09/2010 21:12



Je ne pense pas que tu auras de point de côté si tu coures avec le type qui s'est enfilé 2 scones confiture, une mousse au chocolat et des tuiles en dessert hier midi!??? Moment le plus sympa de
la journée. Je suis repartie à 16h30 sans une minute de shopping!???



In Cold Blog 29/09/2010 20:34



Alors, tu n'étais pas trop nerveuse à l'idée de retrouver Pierre (Pierre ado en plus !) ?



Orchidee 30/09/2010 08:05



@ICB : j'ai trouvé Pierre très touchant...J'ai vraiment aimé !