Nefertiti dans un champ de canne à sucre- Philippe Jaenada

Publié le par Orchidee

Quel titre poétique, non ?

Pourtant, ce livre ne se passe pas en Egypte et ne parle pas des pharaons, non.

Nous sommes en France.
Un célibataire "chronique" croise dans un bar, celle qu'il pense être la femme de sa vie.

Titus ne tarde pas à aborder cette créature à la démarche comparable à "Néfertiti dans un champ de canne à sucre", "Autruche sans mesure", Olive.

Une passion étrange et débordante débute.
Olive n'est pas une jeune fille "classique" : habituée à posée nue pour un homme, elle se moque des conventions sexuelles et sociales. Pommée, elle s'accroche au sexe comme d'autres à la drogue.
Titus, lui est emporté dans ce tourbillon d'énergie, de violence, de sexe... captivée par la belle.


L'auteur nous livre ici une histoire d'amour hors du commun avec des héros qui n'en sont pas (deux perdus de la vie).
L'histoire est racontée avec quelques effets d'anticipation entre parenthèses, des digressions avec , entre autres, "comment aborder une fille" par l'oncle de titus, petit laius que Titus se raconte en boucle :

" Lorsqu'il sent la femme apprivoisée, l'homme va tenter de la mener au restaurant. Se rappelant que l'on mène le taureau où on veut grâce à un anneau placé dans les narines (son point faible), il lui passera un anneau dans l'estomac. Son allié le barman viendra déposé devant quelques olives et quelques cacahuétes (pas trop, il ne faurdrait pas qu'elle câle avant l'heure). Ainsi mise en appétit, tenue par le ventre, elle sera plus réceptive lorsque, après avoir jeté un coup d'oeil à la pendule, et paru hésiter un instant sur la suite du programme, il ui demandera d'une voix distraite : "ça te dirait de manger quelque part ?".

On a parfois l'impression d'être dans un film, ça va à toute allure ou même dans un trip sous amphétamines, ... avec des hallucinations.
Titus voit des lapins partout ... et nous ?
J'ai souvent rigolé en lisant ce livre. A signaler tout de même, quelques scènes assez crues.


Il s'agit de ma première rencontre avec l'auteur, parce que Miss Cécile de quoi de neuf, ,e parle que du Chameau Sauvage ... j'ai voulu tester. Autant dire que la rencontre a été aussi troublante que distrayante ... à l'image d'Olive peut-être. Le prochain sera le chameau sauvage...

D'autres avis
Le blog de l'auteur
Raspberry
115th Dream


Il faut dire qu'à première vue, elle ne semble pas très difficile à ramener à la maison (du moins pour celui qui a déjà du sperme dans l'oeil-car pour celui qui voit clair (moi), il est évidant qu'Olive est un cas presque unique dans les annales de l'humanité, qu'elle est ouverte et fermée à la fois, sauvage, salope et prude à la fois, et que celui qui réussira à la mettre à quatre pattes en la baratinant comme un vendeur d'encyclopédies n'est pas encore né (ou alors il est tout petit).




Publié dans Lectures

Commenter cet article

Cynthia 25/11/2009 14:58


Quel titre et quelle couverture!
Je suis bien tentée par ce titre ainsi que par "Le chameau sauvage" encensé chez Cécile ;)
Merci pour cette découverte!


Orchidee 28/11/2009 16:48


@cynthia : oui le titre est génial !