Les mauvaises gens-Etienne Davodeau , BD

Publié le par Orchidee

Etienne Davodeau livre le récit de l'engagement social et politique de ses propres parents avec des séquences actuelles et d'autres de flash-back.

 

 

Il est question de leur enfance, de leurs débuts dans la vie professionnelle (le travail à l'usine), l'engagement associatif avec les "curés" (basket, théâtre amateur "cétait le seul divertissement pour les gens d'ici"), l'engagement syndical (avec les premiers débauches d'employés) puis l'engagement politique.

 

Un récit au regard doux sur ses gens arrivés de la campagne qui se sont investis pour leurs idées.

Les dessins sont tous en noir et blanc, le dessin des personnage est toujours un peu génant (pour moi) chez Davodeau, par contre j'aime comment il raconte des choses simples avec beaucoup de pudeur.


D'autres avis

Passion des livres :Si vous recherchez de beaux dessins en couleur, détournez votre chemin ! Cet album vaut surtout pour son éclairage sur un côté méconnu de l'histoire du syndicalisme (rôle des prêtres ouvriers ...)et sur l'hommage émouvant rendu aux parents de Davodeau.

 

 

Publié dans Lectures

Commenter cet article

enna 13/12/2010 07:26



Tout à fait d'accord avec toi : je n'aime pas les dessins de Davodeau (je trouve les personages grimaçants) mais il sait raconter des histoires touchantes!