La dernnière leçon- Noëlle Chatelet

Publié le par Orchidee

... Alors après avoir aimé les mots d'au pays des vermeilles et de la dame en bleu, je me suis jetée sur cette dernière leçon.

Celle d'une mère à sa fille : la leçon de la vie et de sa fin logique.
Une leçon de choses sur la transmission, le temps qui passe, la mort.
La mère de Noëlle Chatelet choisit, à 92 ans, de se donner la mort. Mais avant de le faire, elle prépare : elle se prépare et elle prépare ses enfants à ce choix extrême. Elle range les tiroirs, étiquette les souvenirs, distribue des photos et des fous rires pour faire entrer ces enfants dans cette étape de "transmission" de la vie.
Pas facile pour une fille d'accepter la mort de sa mère, d'accepter aussi qu'alors on devient à son tour la prochaine sur la liste.

N'aie pas peur...
C'est cela que j'entends distinctememnt. Avec ta voix de toujours.
Sauf que je l'entends alors dans le désemparement. Autrement m'arrive l'injonction de mère à fille. Autrement elle agit. Le "N'aie pas peur" s'adresse à toutes les peurs, les peurs de fille.
N'aie pas peur de faire pip au dessus des herbes hautes. N'aie pas peur de la mort de ta mère. C'est pareil. Du même ordre pour ce qui est de la posture, pour ce qui est de la nature. Je te dis "N'aie pas peur" parce que l'un et l'autre s'apprennent en douceur, sans douleurn du moment que quelqu'un vous tient bien, au dessus des herbes, de l'inconnu. Moi, ta mère, je te tiens. Tu verras. Tu peux compter sur la force de mes bras. Je t'apprendrai la mort. Je t'appendrai la mort, ma mort, comme je t'ai appris ce premier pipi périlleux dans notre jardin du bord de mer. C'est pareil, tu verras. Allons, rentre en classe, ouvre notre cahier. Jusqu'à la dernière, nous tournerons les pages ensemble.


Chemin iniatique, questionnement d'une femme face à la mort de sa mère, à la douleur de le perte qui approche ; Noêlle Chatelet raconte avec des mots justes et simples son expérience personnelle.
J'ai encore aimé les mots de l'auteur, mais cette dernière leçon m'a moins convaincue que celle "d'être grand-mère", ...pourtant elle est très bien racontée ... peut-être ai-je juste moins accroché à la thématique.


Publié dans Lectures

Commenter cet article

anjelica 29/03/2010 10:59


Cela ne doit pas être un thème facile à aborder même si je trouve que la démarche de sa maman est très courageuse.


Orchidee 29/03/2010 17:23


@anjelica ! la démarche de la maman est très belle même.... en tout cas dans la façon dont elle est décrite.


Anjelica 28/03/2010 18:09


j'avais lu 'la femme coquelicot' et j'avais aimé l'écriture de Noelle Chatelet. Mais là je passe, je ne suis pas prête pour ce genre de sujet.


Orchidee 28/03/2010 21:33


@anjelica : ce n'est pas mon préféré