Gros calin Romain Gary

Publié le par Orchidee

Deuxième roman de Romain Gary que je lis. Mais je me suis beaucoup moins laissée emportée qu'avec mon premier (la promesse de l'aube).
C'est un autre Gary qui se dévoile aussi ici.

Romain Gary nous livre l'histoire d'un homme en manque d'amour qui se console avec la présence de son python... au moins il a quelqu'un pour le serrer dans les bras.

Dans ce livre, Romain Gary  joue beaucoup avec les mots et les expressions (Gros Calin étant un python de deux mètres de long). Il parle de l'amour, de la solitude. Beaucoup de profondeur sous des allures de légéreté, mais je n'ai pas été aussi captivée, même si le talent de jouer de mots et de conteur est indéniable.

Je pense que le curé a raison et que je souffre de surplus américain. Je suis atteint  d'excédent. Je pense que c'est en général, et que le monde souffre d'un excés d'amour qu'il n'arrive pas à écouler, ce qui le rend hargneux et compétitif.

... PAL moins un !!

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cynthia 14/11/2009 12:56


C'est justement celui qui est dans ma PAL