D'où je suis, je vois la lune- Maud Lethielleux

Publié le par Orchidee

Parce que beaucoup de blogeurs avaient adoré son précédenr roman (Dis oui Ninon), je me suis achetée "D'où je suis je vois la lune", d'autant que je ne trouvais pas le Dis Oui Ninon en poche ...

 

Moon est une jeune SDF. Elle aime ses étoiles, et vend ses sourires au passant. Elle semble même accepter  son quotidien peuplé de rencontres multiples Slam, Fidji, Michou et Suzie... La plupart tente de quitter la rue, et Moon trouve que ça leur donne un air trop sérieux.

 

Pour savoir l'heure, tu regardes la tronche des passants. Tête dans le cul, grands pas, arrêt rapide au Pain Câlin, yeux gonflés, c'est huit ou neuf heures, ils font la gueule d'aller au boulot, ils pensent déjà à la pause-café, ils ont pas eu le temps de petit déjeuner. Plus tard, je dirais en fin de matinée, c'est cul serré, mallette à roulettes, portable à l'oreille et sacs plastiques pleins, c'est l'heure des repésentants, des vieux et des courses pour chômeur longue durée. Laisse tomber, midie, folie. Tout d'un coup la place s'énerve c'est Paris-Bangkok sans escale, queue au Pain Câlin,  terrasses pleines même fin octobre à cause de la loi anti-tabac, le bon plan pour taxer une clope : le mec est assis, le paquet bien en vue sur la table, il peut pas refuser surtout s'il est accompagné. Midi, rendez-vous bouche pleine, Mc Do plein pot, repas rapides et crac-crac à l'heure du café. Ca papote, tout le monde est content d'aller manger, vive la liberté des salariés ! Moi, je me lève à l'heure des culs serrés pour être bien prête à temps.

 

 

Moon écrit , pour reconquérir Fidji, pour rêver à un ailleurs. Moon rêve avec ses mots.

Quand elle se voit confrontée au fait de choisir ou non un nouvel avenir par l'éventuelle publications de ses notes ... elle ne sait plus quelle vie suivre : la liberté de la rue ou les contraintes de la société ? (mais la rue n'a-t-elle pas aussi des contraintes ?) ... Et sortir de la rue rendra-t-il Moon plus heureuse ? La quête de l'édition est -elle si simple qu'elle en a l'air ?

 

Alors ?

J'ai lu assez vite ce roman à l'écriture fluide et assez moderne. Par beaucoup de moments j'ai trouvé des humeurs similaires à celle de "No et Moi" de Delphine de Vigan (la thématique, l'âge de Moon et le style d'écriture sans doute).

Pour autant, je n'ai  pas vraiment accroché à la quête des personnages, à leurs émois. La thématique du SDF a , pour moi, était traitée avec beaucoup de clichés (refus du samu social ...).

Par contre, l'amour des mots de Moon est agréable, voir euphorisant : un roman de rue mais pas un roman déprimant.

 

L'écriture est belle, les mots et le style agréable, mais pas assez pour permettre de m'emballer. 


D'autres avis

 

Keisha emballée

Antigone conquise

Sylire, qui fait voyager son exemplaire


 

Le blog de l'auteure

 

 

 

Publié dans Lectures

Commenter cet article

liliba 16/05/2010 12:58



Volontiers ! Mais si tu veux l'envoyer à d'autres avant, n'hésite pas, car j'ai déjà pas mal de livres qui attendent...



Orchidee 16/05/2010 22:09



@Liliba : fais moi signe quand tu auras le temps de le lire ....



liliba 14/05/2010 10:40



Je ne peux malheureusement pas te le prêter, je l'avais eu en livre voyageur !



Orchidee 16/05/2010 11:11



@liliba : je peux te passer le d'où je suis je vois la lune via la poste si tu veux !



liliba 12/05/2010 11:43



J'avais beaucoup aimé Ninon, si attachante, et j'ai bien envie de lire celui-ci.



Orchidee 13/05/2010 10:43



@liliba : et moi j'ai très envie de lire Ninon !



keisha 27/04/2010 15:56



j'ai parfaitement retrouvé le monde et la musique de Maud L présents dans Ninon (lis le ,STP)