La grosse- Françoise Lefèvre

Publié le par Orchidee

C'est le billet enthousiaste de Sylire qui m'a convaincue.


et s'il fallait un commencement, on pourrait dire que rien ne prédestinait Céline Rabouillot à devenir garde-barrière. Il paraît que c'est la vie. Un jour on se retrouve dans une de ces maisons miniscules, isolées tout au bord de la voie ferrée, avec la responsabilité de lever et d'abaisser la barrière quand passent les trains. les gens croient qu'on est là depuis toujours. D'ailleurs, ils ne se posent pas la question en franchissant le passage à niveau que Céline vient de leur ouvrir. Personne ne vous demande rien.  Jamais. Juste ils disent : "tu as vu la grosse ?"

Mais Céline est bien autre chose que grosse et très vite on s'attache à elle. Céline aime la vie, la nature. Céline aime avec tout son coeur, mais les "gens" ne la comprennent pas. Céline vit dans sa maison loin des "autres" . Céline donne de tout son coeur, et accompagne un voisin âgé en fin de vie... Céline c'est la passion.
Céline est ainsi... elle s' est forgée cette carapace d'amour parce que la vie ne l'a pas épargnée et Céline et aussi plein de failles, de douleurs.


Un court roman vraiment agréable, une ôde à la vie... teintée d'amour et de tristesse.


Anne - Jules - Praline
Florinette

Commenter cet article

anjelica 05/04/2009 20:06

je le lirais un jour mais pas encore...

Jules 04/04/2009 13:43

C'est un très beau roman, très touchant! J'ai envie de lire autre chose de cette auteur maintenant...

bzzz 04/04/2009 09:58

Prochain livre: "Le gros" en hommage à Charles??? Je sais: je suis très vilaine... Mais il faut bien se venger un peu de son humour cynique ravageur. Même si je suis militante de la vérité, ce qui m'a valu quelques ennuis...