La rédac' du mois : Février

Publié le par Orchidee

Chaque mois des rédac'blogueurs réfléchissent sur le même thème ...
ce mois ci :

VOUS. Que disent vos amis, ennemis ou connaissances quand ils parlent de vous croyant que vous n'entendez pas ?



Allez voir ce qu'ils ont écrit
1/ckankonvaou;2/Avec nous en Floride...;4/Le blog de Laetitia Beranger;5/Le blog d'Orchidee;6/D'Athènes à Montréal;7/Endirect des iles;8/Zürichardie;9/Il était une fois dans le sud...;10/le Denis Blog;11/Le blog de hibiscus;12/tranche de vie;13/Chocobox;14/good.mood;15/mouton.bergerie;16/une parisienne à Athènes;17/Lodi;18/Gazou;19/Surles traces du chevalier ours;20/Betty looo-les cornus;21/Le chat qui

Moi ça donne ça :


... Imaginer les autres parler de vous ... les entendre, les surprendre et savoir enfin ce qu'ils pensent vraiment... C'est une expérience dont j'avais souvent rêvé adolescente ... J'espérais sans doute par ce biais accéder à une meilleure connaissance de moi et mes défauts ... pour tenter de les éliminer et plaire davantage ...

J'étais cette fille qui pensait que les autres pouvaient l'aider à se connaitre, à gagner en confiance en elle. Bien sûr, je n'ai jamais surpris cette conversation sur moi ... souvent par contre j'en imaginais le contenu... toujours en ma défaveur. J'avais  autant envie de savoir ce vrai (que je prenais pour LE vrai) que de ne pas savoir, angoissée par l'image que je pouvais donner de moi.

Quelques années ont passé, je comprend aujourd'hui que l'imaginaire que nous nous faisons des pensées sur nous même de notre entourage n'est que le reflet de notre propre regard sur nous : imaginer les autres parler de soi, c'est indéniablement parler de soi, s'affirmer et s'accepter avec ses propres nuances. Facile d'en déduire que j'étais une adolescente mal à l'aise, ne s'aimant pas. bref, être moi adolescente c'était pas drôle.

Qu'en est-il aujourd'hui ?
Je ne cherche plus à coller au moule imposé par les autres : je suis. "Je suis" avec mes comportements  qu'ils exaspèrent certains ou fascinent d'autres : "je suis".
"je suis" .. , mais ce "je suis" peut sans doute être perçu différemment selon les milieux où j'évolue.  

Mes ami(e)s diraient peut être de moi :
sensible- attentive- disponible (pas toujours)- bavarde- originale- parfois délirante- drôle ou même complétement hystérique ou agressive

Au travail :
il y a deux groupes
- les pro : accessible- futée- sensible- pragmatique- douée- sérieuse- dynamique- pleureuse
- les anti : trop jeune- capricieuse- arriviste- gamine manquant de maturité

Au théâtre :
studieuse- ponctuelle- sociable- avec une mémoire impréssionnante- douée (?)- tolérante-dynamique- parfaite (?)

En famille :
agressive- ordonnée- pragmatique- autoritaire

Dans la rue :
petite- souriante (ou pas) naturelle banale

au sport :
timide - ponctuelle- souriante- bavarde

Avec mon homme :
généreuse- sensible-bavarde- désordonnée- bonne cuisinière- drôle

Ici :
drôle- sensible- littéraire (?)


Bref, de ce melting pot de mots, il y a MOI, selon moi et les gens autour ... c'est forcément pompeux parce que c'est MOI ... mais c'est tellement bon de lire tous ces (auto) compliments ... et encore mieux de les accepter !
Image 497 (image prise )

N'hésitez pas à jeter le votre de compliment que ce soit sur MOI, mon style, ma prose, mes idées lumineuses ... je prends tout ...
Allez aussi voir ce qu'ont écrit les autres ...



Publié dans Jeux de mots

Commenter cet article

bzzz 17/02/2009 09:14

Pour résumé, géniale... Au travail: extrêmement compétente (malgré la jeunesse avec quelques maladresses: les fameuses "erreurs de jeunesse") d'où la jalousie de certains ou plutôt certaines... En amitié: toujours à l'écoute, parfois critique, mais l'avis des vrais des amis permet de se remettre en question et d'avancer. Et les amis sont capables en retour d'être cyniques, presque méchants avec des pleurs... Côté artiste: une imagination débordante avec toujours ce besoin de créer (danse, théâtre, couture, écriture...). Avec monsieur: une complicité certaine... Au sport: un sous-pull rouge moulant totalement décalé pour une partie de fou-rire... En famille: tu as copié sur moi??? En secret: des doutes, toujours des doutes... avec une amie pseudo-mamie qui essaie de répondre... parfois des inepties...

Orchidee 17/02/2009 09:42


@bzz : merci mamie ... euh mamie c'est pas un peu trop ... vieux pour toi, non ?
merci encore bzz ... tu me fais presque pleurer (ouais je sais c'est pas compliqué)


gazou 16/02/2009 20:17

Moi aussi, quand j'étais adolescente , jn'avais besoin de me voir à travers les yeux des autres, j'étais avide de savoir ce qu'ils pensaient de moi..Maintenant,ça m'intéresse beaucoup moins.Merci pour ton passage..On est comme on est ,dis-tu, c'est vrai, mais on peut s'améliorer un peu si on ne craint pas d'affronter son vrai visage.

Agnes 16/02/2009 19:52

C'est toujours dur de savoir ce que les autres peuvent penser de nous mais bel exercice !

Renée 15/02/2009 15:19

Entendre parler de soi - sans que les autres le sachent - voilà une expérience que nous redoutons tous... disons que j'ai connu des sujets plus faciles!