La rédac du mois : Remous, janvier

Publié le par Orchidee

Chaque mois, le même jour, à la même heure, des rédac' blogueurs écrivent un billet sur un sujet commun. N'hésitez pas à voir leur point de vue et à laisser des commentaires.
 Ce mois-ci
1/ckankonvaou;2/Avec nous en Floride...;4/Le blog de Laetitia Beranger;5/Le blog d'Orchidee;6/D'Athènes à Montréal;7/En direct des iles;8/Zürichardie;9/Il était une fois dans le sud...;10/le Denis Blog;11/Le blog de hibiscus;12/tranche de vie;13/Chocobox;14/good.mood;15/mouton.bergerie;16/une parisienne à Athènes;17/Lodi;18/Gazou;19/Sur les traces du chevalier ours;20/Betty looo-les cornus
planchent sur

REMOUS

 

Remous…

 

La première idée qui me vient à l’esprit quand on me dit remous … c’est bain à remous… je suppose que je n’ai pas besoin de vous expliquer le truc (des bulles dans une baignoire)… bref, pas de quoi parler pendant des heures… Quoique l’on pourrait discuter des vertus de celui-ci : apaisant, relaxant, soporifique… de quoi animer tout un débat ! Il y aurait les pro-remous et les anti-remous, ceux qui trouvent que c’est une dépense d’énergie inutile, du temps de perdu et que « rien ne vaut une bonne douche »… Pas mal comme débat, non ? peut être même qu’à la fin ça pourrait finir en combat… dans une piscine à bulles … ouah le scénario …



Passons, donc, l’autre jour en pensant à remous – quelle idée ce mot-, j’ai pensé à ma vie… Tout à coup je sens que ça vous passionne plus que mes histoires de bains … (enfin j'espère)

En effet, j’ai cru pendant longtemps que ma vie était tracée, qu’une fois parti rien ne m’arrêterait… A cette époque je lisais encore les contes où les princes charmants épousent des princesses (tout aussi charmantes) et « vivent heureux et ont beaucoup d’enfants ». J’y croyais. Je voyais ma vie comme déjà engagée dans un chemin. Un chemin unique. Engagée ?? Comme on s’engage dans l’armée ? Ca ne pouvait être que du sérieux alors… J’étais confiant, sourire aux lèvres. J’avais l’impression que les années étaient longues : je rêvais avec empressement d’avoir vingt ans… ma vie semblait avancer comme une TER : vous savez, ces trains qui n’ont d’express que le nom et s’arrêtent dans toutes les gares… J’avançais quand même au gré des nombreuses stations. Une rencontre, un paysage et l’envie de prendre une correspondance me transporte vers d’autres cieux.
Je quitte mon pays niçois pour le froid brouillard brestois. J’ai du mal à m’adapter et pourtant mon chemin croise celui d’un vieil ami : je débute avec lui les fêtes, je m’installe même à Brest. L’heure de prendre un nouveau train a sonné : je me marie. La trentaine déjà ! Le train me parait aller trop vite… ils ont électrifiés la ligne ? J’en rêvais et maintenant je voudrais retenir le temps. Ma voilà père et là le train est un TGV. Je crie au chauffeur qu’il ralentisse, rien, il n’entend pas. L’alarme d’urgence retentit, un accident de parcours, le train s’arrête, nouveau changement de direction : je divorce.

Le train continue sa course, je suis toujours aussi heureux dedans, je croque la vie : me remarie, fait du sport, apprécie les bons vins (l’avantage étant que mes amis ont mon âge et donc le temps d’avoir eux aussi des « bonnes bouteilles »…). Quelques correspondances encore, sans réel changement de direction : le décès de mes parents, je deviens grand-père….

 

Parfois, je regarde en arrière… des regrets ? J’en ai ; mais de beaux souvenirs aussi. Je trouve même ce train plus confortable que les autres… cette fois j’ai vraiment envie de rester dedans. Je suis fier, fier d’avoir traversé des épreuves. Si j’étais marin et pas chef de gare, je dirais que toutes les correspondances de ma vie, sont les remous… des vagues légères qui permettent à la vie d’être colorée et pas insipide. Comme tous je crains d’arriver sur une gare sans correspondance, des vagues de grandes ampleur (tsunami ou raz de marée)… Je quitterai alors le train de ma vie… laissant dans mon sillage des remous lourds à passer, mais surmontables pour mes proches….



Je suis aussi allé faire une recherche sur "g..; images" pour illustrer les remous... je suis tombée sur ça  une affiche de film ! nous aurions donc pu parler cinéma !
Comme quoi les remous peuvent nous emmener assez loins... 



ps : si vous voulez voir les autres rédac'du mois écrites par moi c'est 
La rédac du mois : Décembre 
La rédac' du mois : Novembre 
La rédac du mois : diner en tête à tête 

Publié dans Jeux de mots

Commenter cet article

Optensia 17/01/2009 08:58

Un texte bien poétique plein de beauté et de sérénité. De quoi bien commencer la journée. Merci !

Orchidee 18/01/2009 22:05


@optensia : merci pour ce gentil compliment.


enna 15/01/2009 21:08

Je me suis laissée emporter dans tes remous! Très bien!

ckankonvaou 15/01/2009 16:14

Génial !oh la la .... quel régal......

Renée 15/01/2009 14:41

un train, un bateau, des correspondances... une autre (jolie) version des remous!

Orchidee 15/01/2009 15:11


@Renée , merci pour ce gentil commentaire


Le Chat Qui... 15/01/2009 12:23

Très joliment écrit : bravo !
Je vais aller lire celles du mois précédent auxquelles je n'avais pas participé faute de temps...
J'aime beaucoup l'image de la vie comme un train qui passe...moi aussi je trouve qu'il s'est accéléré ce train depuis quelques années ;-)
=^.^=

Orchidee 15/01/2009 15:11



@le chat : merci ,-)