Chroniques d'Edimbourg-Alexander McCall Smith

Publié le par Orchidee




... Tome 1 : 44 scotland street"de Alexander McCall Smith
.... Tome 2 : Edimbourg Express

Les Chroniques d'Edimbourg sont publiées à l'origine en feuilleton quotidien dans The Scotsman, un journal écossais, Alexander McCall Smith retrace la vie des habitants d'un immeuble dont les destins se croisent autour de la cage d'escalier.


Il y a  Pat, jeune Edimbourgeoise d'une vingtaine d'année, en deuxième année sabbatique, qui semble un peu paumée au début des chroniques. Pat va emménager en collocation avec Bruce dans un appartement que ce dernier partage avec deux autres personnes qui sont juste mentionnées mais que l'on ne verra pas au cours de l'histoire. Bruce est le beau gosse écervelé par excellence ... il drague et tombe amoureux... se fait virer de son job ...
Professionnellement, Pat se cherche et semble se trouver dans une galerie où elle effectue quelques menues tâches sous la houlette de Matthew, jeune fils à papa peu sûr de lui dont la dernière envie a été d'ouvrir une galerie d'art pour faire plaisir à son père. Mattew passe son temps au café de Big Lou...

Sur le même palier qu'eux, habite Domenica Macdonald, une vieille femme célibataire un peu excentrique- ayant fait le tour du monnde-. Elle distille ses conseils de vie autour de délicieux repas; Elle roule dans une grosse Mercedes, au grand dam d'Irene, sa voisine d'en dessous. Irène est la mère du génial Bertie, prodige de cinq ans jouant du saxophone et parlant couramment italien, élevé à coup de théorie kleinienne... Bertie cherche un peu de liberté et d'enfance dans ce monde très organisé... il se révolte comme il le peut... à coups d'écriteaux dans les toilettes scolaires ce qui lui vaut le droit de suivre une psychothérapie ...



Le chassé-croisé de tous ces personnages, pourrait être intéressant ....
J'avais terminé le premier tome un peu décue, ne trouvant de saveur que dans le personnage de Bertie -cet enfant qui cherche à exister- . Et j'avais même dit que je ne lirai pas les deux autres ... et voilà que je termine le deuxième... (y'a que les imbéciles qui...)
Les chapitres sont très courts (trois à quatre pages) et se suivent sans réels liens 
Dans le deuxième tome certains chapitres sont, selon moi, inutiles (ceux sur le  récit de vie du riche politique).

Je n'ai pas ressenti l'ambiance écossaise... l'auteur décrit les situations comme si la narrateur était juste une caméra à l'épaule des personnages, sans s'attarder sur d'autres éléments.
je ne pense pas que je lirai les deux autres tomes.
J'ai l'impression d'une pale copie des "chroniques de san francisco" de Maupin (que j'avais adorées).
Bref, déçue (deux fois), sauf Bertie que j'adore.

Publié dans Lectures

Commenter cet article

liliba 07/01/2009 22:05

Bon, ben, cette fois, je note pas !

Unevilleunpoème 06/01/2009 13:04

Je n'ais pas lu ce livre, mais j'ai pris note.

Bonne année tout de même.

Orchidee 07/01/2009 18:08


@uneville... bienvenue ici et bonne année à toi aussi ...


enna 05/01/2009 22:40

Décidemment, tu ne m'avais pas encouragée à lire le premier, tu ne m'encourages pas plus avec le deuxième...Je vais plutôt t'empunter ceux qui t'ont vraiment plu!!

Orchidee 06/01/2009 09:37


@enna : ça arrive les mauvais choix... mais effectivement prend plutot ceux que je trouve bien !


Camille 05/01/2009 08:31

Effectivement, je suis de ton avis. J'ai trouvé le premier pas mal, mais le deuxième était plutôt médiocre! Je ne savais pas qu'il y avait un troisième. Le principe est le même que les chroniques de san fransisco mais cela n'a rien à voir! ceci dit, je ne sais pas si tu as lu le dernier livre de Maupin (Michael Tolliver est vivant), il était moins bien que les autres!
Bonne journée!

Orchidee 05/01/2009 09:24


@camille : j'ai aussi lu M Tolliver est vivant j'avais aimé retrouver les personnages auxquels je m'étais attachée mais sur le fond c'était en dessous du reste des chroniques effectivement.